L'électronique s'accorde-t-elle au féminin ?
Une étude de la place des femmes dans les musiques électroniques
Elise Dutrieux
CDGAI 2018
Collection : Culture en mouvement
Coordination : Marie Anne Muyshondt
pdf
← Le PDF est disponible ici
Les prémices : ce qui m'a amené à faire cette étude
Un univers d'expérimentation : premiers éléments d'explication
Les musiques électroniques sont plus présentes et plus accessibles que jamais. Alors comment expliquer un si faible pourcentage de femmes à l’affiche des festivals ? À la suite d’une interview de Björk dans Pitchfork Magazine en 2015 et de nombreuses réactions de femmes dans le secteur des musiques électroniques, j'ai cherché à comprendre et expliquer les raisons de cette rareté.

Cette étude propose de rendre compte des mécanismes de domination et l’asymétrie sexuée qui prend place dans nos sociétés, empêchant certains individus de développer toutes leur potentialités et amenant les femmes à se détourner spontanément de domaines à l’intérieur desquels leur présence n’est pas encouragée. En informant et en sensibilisant, l’intention est de donner des clefs permettant une meilleure compréhension du problème tout en stimulant une démarche active de la part des acteur·trice·s du milieu.
Les réalités du secteur : les conditions de travail des musicien·ne·s
Musiciennes : une discrimination explicite
Vers un changement?
SOMMAIRE
RENCONTRE MUSIC IN PROGRESS
AU POINT CULTURE BRUXELLES :
RESSOURCES ET LIENS UTILES